prevoyance-obsequesAu moment du décès, les proches sont souvent désemparés face à l’organisation des funérailles. Pour éviter ce désagrément dans une période douloureuse, grâce aux contrats de prévoyance obsèques, il est possible d’anticiper le financement et même l’organisation des obsèques.

Les contrats de prévoyance obsèques permettent l’anticipation du financement des obsèques. Grâce aux contrats des établissements bancaires, une personne peut, de son vivant, mettre de côté un capital, en un ou plusieurs versements, qui sera dédié au paiement de ses funérailles. Toutefois, les contrats souscrits via les banques et les mutuelles ne permettent pas de prévoir ses volontés funéraires dans les moindres détails.

En revanche, le souscripteur d’un contrat proposé directement par les pompes funèbres peut décider à l’avance du déroulement de la cérémonie au détail près. Généralement, les pompes funèbres proposent deux types de contrats en fonction de l’âge du souscripteur.

Pour les plus de 75 ans, le contrat épargne obsèques

Ce contrat de prévoyance prévoit l’organisation des obsèques de A à Z en toute sérénité. Un conseiller évalue précisément et chiffre les volontés du souscripteur afin qu’il puisse constituer un capital suffisant pour le financement de ses funérailles, à son rythme. Le versement de ce dernier peut être fait en une seule fois ou par plusieurs paiements de façon aléatoire.

Toutefois, ce type de contrat implique la constitution de l’intégralité du capital avant le décès.

Pour les moins de 75 ans, le contrat prévoyance obsèques

assurance-ex2

Ce contrat permet à son souscripteur d’anticiper le financement de ses funérailles. Le titulaire cotise sur une période préalablement définie, généralement sur 5, 10 ou 20 ans, ce qui lui permet d’accumuler un capital obsèques déterminé au moment de la souscription, et, ce même si le décès survient avant la fin de sa période de cotisation.

Les versements interviennent de façon régulière (250 euros par an ou 10 euros par mois par exemple). Ainsi, le jour du décès, le capital prévu pour le financement des obsèques est directement reversé à l’opérateur funéraire désigné.