ornement-decoration-300x197Les monuments funéraires sont indissociables de la sépulture. Il en existe de différents types qui sont tous composés des mêmes éléments. De plus, ils sont personnalisables. Tour d’horizon de tout ce qu’il faut savoir sur les monuments funéraires.

Les monuments funéraires sont les constructions de granit, marbre ou pierre qui recouvrent une sépulture. Ils sont également appelés pierres tombales ou tombes.

Aucun monument funéraire se ne ressemble : les combinaisons pour le constituer sont illimitées et les possibilités de personnalisation innombrables.

Composition du monument funéraire

Le monument funéraire se compose de quatre éléments principaux qui, une fois assemblés, constituent la tombe.

– La semelle est obligatoire dans tous les cimetières de France. C’est l’élément qui relie le monument à la terre. Elle sert de lit de pose au monument et délimite chaque sépulture. Son type de matériau est laissé au libre choix des familles, elle peut être en granit ou en ciment.

– Le soubassement est la base du monument funéraire. On l’appelle aussi parpaing car cet élément soutient l’ensemble du monument. Grâce au soubassement, la sépulture est surélevée. Les familles peuvent choisir d’y intégrer une jardinière.

– La stèle est le seul élément vertical du monument funéraire. Elle permet la mise en valeur de l’identité du défunt grâce à la gravure de son nom. La stèle peut être taillée dans n’importe quelle forme.

– La tombale est la dalle posée horizontalement recouvrant la terre ou le caveau. La tombale peut aussi être taillée dans diverses formes. Bien souvent, c’est l’unique pièce que l’on dépose à chaque inhumation.

Différents modèles de monuments funéraires

Il existe quatre catégories principales de monuments funéraires : les monuments religieux, les monuments modernes, les monuments traditionnels et les monuments paysagers.

– Les monuments funéraires religieux intègrent des détails propres à chaque religion.
Ainsi, de nombreuses sépultures juives possèdent une stèle découpée de façon à symboliser les tables de la loi.
Quant aux sépultures musulmanes, la forme de leur stèle rappelle bien souvent la coupole d’une mosquée et elles ne possèdent pas de tombale.

– Les monuments funéraires modernes brisent les codes traditionnels. Ils n’intègrent que des éléments dont les formes sont très épurées.

– Les monuments funéraires traditionnels sont simplement composés de l’ensemble des éléments d’une tombe : stèle, tombale et soubassement.

Personnalisation du monument funéraire

Les monuments funéraires sont faits pour être personnalisés très facilement. Tout d’abord, il faut choisir un type de monument qui corresponde au défunt. Puis, il faut sélectionner un matériau (pierre ou granit) pour la pierre tombale et une couleur pour ce matériau.

Tous les éléments du monument funéraire sont personnalisables. En effet, le matériau pour lequel on a opté peut être taillé de différentes formes (signes religieux cœurs…) et on peut y incruster et graver des phrases ou des formes.

Enfin, le monument peut être agrémenté d’un prie-Dieu ou d’une jardinière.